UM Gliwice : Le Musée de Gliwice vous invite à la conférence

Les 9 et 10 juin, la Villa Caro accueillera la conférence « Travail : Patrimoine, Expérience, Environnement, Identité », où chercheurs, muséologues et universitaires explorent le travail en sciences sociales. Le Musée de Gliwice invite toutes les personnes intéressées à jouer le rôle d’auditeurs/spectateurs/participants à la discussion.

La volonté de participer peut être signalée par e-mail à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les spambots et les spambots. Pour le voir, vous devez activer JavaScript dans votre navigateur.

Programme de la conférence :

Jeudi (9 juin)

  • A partir de 9h00 – Enregistrement des participants à la conférence

  • 9h45 – 10h00 – Ouverture de la conférence

  • 10h00 – 11h50 – Première équipe

Dr. Amanda Krzyorzyka (Institut d’anthropologie ethnologique et culturelle, Université de Varsovie): “Conflits locaux sur le travail. Outils d’action de l’anthropologie pour l’interprétation des données ethnographiques.”

Dr Hubert Versinski (Institut d’ethnologie et d’anthropologie culturelle, Université de Varsovie) : « Tisser le monde d’une épidémie : parties d’une ethnographie des soins de santé primaires au temps de la pandémie de COVID-19 »

Marta Paszko (musée de Gliwice): “Le travail comme élément d’identité. Études empiriques des travailleurs des usines industrielles de Gliwice “

Alicja Baczyńska-Hryhorowicz (Université Maria Curie-Skłodowska de Lublin) : “Quelles sont les significations du travail des jeunes Polonais ? Découvrir les valeurs individuelles à travers les associations de couleurs”

  • 11h50 – 12h05 – pause café
  • 12h05 – 13h55 – deuxième séance

Kamil Stasiak (Musée d’histoire de Cracovie): “Transformer l’œuvre en musée en tant qu’élément de la vie de la ville – un exemple de l’exposition de Cracovie du début à la fin”

Homo (Lab) Orans Group (Université Jagellonne), Monika Widzicka (Musée de l’Ingénierie et de la Technologie de Cracovie) : “Legacy Dictionary of Work”

Dr. Maria Kobylska (Centre de recherche sur les cultures de la mémoire, Université Jagellonne) : “Œuvres exposées dans les nouveaux musées historiques polonais”

Dr. Magdalena Rick et Vniak (Département de sociologie des structures et du changement social, Université de Lodz) : « La désindustrialisation et la désintégration du monde du travail dans les récits muséaux : le cas de la Pologne et de la Finlande »

13h55 – 15h30 – pause déjeuner

15h30 – 17h20 – Troisième séance

Magorzata Mroz (Université de Varsovie): “L’exposition de diplôme d’Adam Kosicki est trop tardive pour le capitalisme tardif comme représentation artistique de la corruption du travail”

Dr Maciej Kudzyrski (Institut de culture européenne, Université Adam Mickiewicz de Pozna, branche Gniezno): “Travailler comme sujet pour des peintures murales. Exemples sélectionnés de villes polonaises “

Siluja Boruska (Faculté d’histoire, Université de Varsovie): “La vision du travail des femmes. L’histoire de l’idée du mouvement féministe au tournant des XIXe et XXe siècles”

Patrycja Gwoździewicz (Musée de Gliwice) : « Silésie idyllique ? Iconographie de l’industrie en lithographies par Ernst Wilhelm Nebel

17h30 – 19h00 – conférence ouverte. Dr Love. Kacper Pobłocki : “Le corps comme moyen de recherche sur la réalité quotidienne de l’esclavage”

vendredi (10 juin)

  • 10:00 – 11:50 – V. peinture

Zofia Rojek (Musée de Varsovie) : « Le service comme travail. À propos des moyens de rechercher dans l’icône de service de Varsovie “

Dr.. Marcin Jarzybek (Institut d’Histoire, Université Jagellonne) : « L’histoire orale dans l’étude de l’histoire du travail : le cas des cheminots »

Dr.. David Keeler (Musée de Minéralogie de Chorzov): “Oublié ou indésirable? A propos du travail et de l’esprit de travail des cheminots en Haute-Silésie”

Szymon Grygiel (Université Jagellonne) : “La servitude du bétail ou une bonne école de vie ? Regards et discussions de l’entre-deux-guerres sur le travail des enfants dans les familles paysannes – Notes introductives”

  • 11h50 – 12h05 – pause café
  • 12h05 – 13h35 – Sixième séance

Iwona Kałuża (Wroclaw): “Humain – Travail – Créativité – Analyse et mise en œuvre du programme ainsi que d’autres méthodes d’humanisation du travail développées par le Bureau des affaires féminines de Wroclaw pendant la République populaire de Pologne”

Dr.. Bogoslav Tracze (Bureau de recherche historique de l’Institut de la mémoire nationale) : “Le vainqueur de la course à la carrière – dirigeant travailliste socialiste – un homme de bon travail. Le modèle personnel supposé de l’employé en Pologne sous le régime communiste”

Filip Wrobloski (Musée d’ingénierie et de technologie de Cracovie): “Un travailleur nourricier – le lieu de travail comme lieu d’organisation de la vie. Analyse du discours “

  • 13h35 – 15h00 – pause déjeuner
  • 15:00 – 16:50 – Septième Planche

Piotr Rygus (Musée de la Silésie à Katowice): “Cyclopes modernes – le monde réel des forges en Haute-Silésie jusqu’en 1939”

Dr.. Beata Pesha-van Schagen (Parc ethnographique de Haute-Silésie à Chorzov): “Catharsis de la mine, ou le rôle des bains et des latrines dans l’exploration de la vie quotidienne et de l’imaginaire social”

Paweł Brzózka (Institut Jagellonien de Cracovie): “Borysław comme lieu de travail et de vie pour les ouvriers 1897 – 1939”

17h00 – 18h30 – Réunion ouverte : Projection de “Symphony of the Ursus Factory” de Jamina Wojc En plus d’une discussion et d’une rencontre avec le gestionnaire

Leave a Comment