Lire avec Jelonka.com – Jelonka.com

Prague en double édition, ainsi que “Odessa. Génie et mort dans la ville des rêves” et “Pourquoi le père est-il assis dans un pot?” – cette fois, des bibliothécaires de la bibliothèque Karkonoska de Jelenia Góra conseillent ces livres et écrivent à leur sujet d’une manière intéressante dans leurs critiques. Nous vous invitons à lire.

Prague en version double

Il y a un an, deux livres liés à la République tchèque de Prague ont été publiés simultanément par Czarny Publishing. Prague est l’une des destinations d’excursion préférées, nous vous rappelons donc ces livres. Réédition “Braga Primer” par Aleksandr Kaccurovsky et le livre de Marius Soros “Braga. Czech Paths”. Les deux messieurs n’ont pas besoin d’être présentés aux amateurs de littérature tchèque. Depuis des années, tous deux initient les lecteurs polonais au phénomène de la culture, de l’histoire et de la littérature de nos voisins. “Praski Primer” est une histoire poétique sur des écrivains dont les destins étaient liés à Prague, ainsi qu’aux célèbres en Pologne, Hrabal, Havel, Čapek, Kundera, Kafka, Hašek ou Škvorek. et Weil et Urzidil. Et Peroutka, Kolář et bien d’autres héros sont en arrière-plan. Il y a une raison pour laquelle le livre a le mot d’introduction dans son titre, après l’avoir lu, Prague prend un nouveau visage et est mieux expliqué à travers les biographies de son livre. “Prague. Les sentiers tchèques” ont un caractère légèrement différent. L’auteur aborde les événements les plus importants de l’histoire de la ville, décrit les variables qui s’y sont produites, les vagues et les chocs, ainsi que les idéologies qui les ont servies. La richesse des sujets et des références est un phénomène praguois qui découle du multiculturalisme de la ville : allemande, tchèque, juive, autrichienne, empire, monarchie, communiste et prolétarienne, en prospérité et en ruines, indépendante et sous occupation, Prague a mille visages, dont beaucoup, écrit l’auteur, sont dessinées pour répondre aux besoins de croyances spécifiques que Hus et Jicka ont choisies comme héros. Où mènent les chemins tchèques de Marius Soros ? Dans des endroits très intéressants, l’auteur est un guide de Prague, connaît la ville et peut en parler.
Le livre a été publié par Czarne Publishing dans la série Sulima. La série “Solina” se distingue par son sens large – livres historiques et anthropologiques, prose de voyage et articles. Le dénominateur commun entre eux est qu’ils révèlent au lecteur de diverses manières littéraires les visages inconnus et les manifestations du phénomène appelé Europe, qui révèle souvent des secrets embarrassants et des secrets profondément cachés, et nous présentons les Noirs dans la section de prêt dans le cadre de la loterie du livre : Venez – emprunter – gagner un livre ! (KH)

Odessa. Génie et mort dans la ville des rêves. Charles Roi

“En plus des centaines de marins qui sont venus au port de la mer Noire pendant la saison commerciale, Odessa a attiré un mélange coloré d’individus divers cherchant le bonheur à l’intersection de la steppe et de la mer. Selon les premiers recensements non officiels, la ville était habitée par des soldats grecs et albanais, des marchands italiens, juifs, grecs et bulgares, et des esclaves russes fugitifs, et des groupes de cosaques. Odessa était alors déjà une ville célèbre en Russie, ou plutôt à sa périphérie, mais elle n’est certainement pas russe.
Une ville dont le nom ressemble à un murmure, une ville avec une appartenance nationale, culturelle et religieuse indubitable. Le port oriental de la mer Noire attire les gens et les malheurs. Odessa, toujours à genoux, est l’héroïne du livre de Charles King. L’auteur recrée non seulement l’histoire, mais écrit également une élégie en l’honneur de cette ville. Ça sépare les faits des conneries, ça peut servir. Le lecteur finance un voyage dans le temps et dans l’espace. Un voyage merveilleux et qui vaut la peine d’être fait. Le livre a été publié par Czarne Publishing dans la série Cities et est disponible à la bibliothèque de Karkonoska. Jusqu’à fin juin, la loterie du livre travaille avec la maison d’édition de Kazan dans le bureau de prêt. Venez emprunter un livre à cette maison d’édition et soumettez votre numéro de carte de lecture à la loterie. Vous pouvez gagner des livres de Czarne Publishing. Nous appelons. (JJ)

Pourquoi mon père est-il assis dans la marmite ? Paweł Beręsewicz

Un jeune garçon regarde un album photo de famille avec son grand-père. Il est rempli de photos de son père quand il était jeune. En regardant des photos de famille, il devient curieux et pose beaucoup de questions à son grand-père. Un petit-fils curieux veut en savoir le plus possible sur son père. Grand-père, un merveilleux conteur, ouvre à son petit-fils le monde merveilleux de l’enfance de son père, dont l’album cache de nombreux événements mystérieux dans les photos. Alors pourquoi mon père s’assoit-il dans un bol, dort-il sur la table et mange-t-il du sable alors qu’il est dans un sac à dos et n’a que sa tête ?! Grand-père explique et raconte avec brio des histoires intéressantes qui se sont produites il y a longtemps. Il embellit souvent dans ses histoires les aventures et les expériences d’un jeune père, incitant ainsi son petit-fils à écouter l’album et à le regarder davantage. Le livre rit et rit et surprend. C’est une histoire incontournable pour toute la famille et aussi une idée toute faite de la façon de passer du temps avec les enfants et petits-enfants. Nous le recommandons vivement. Le livre est disponible dans les collections de la bibliothèque Karkonowska. (UN J)

Leave a Comment