Katowice. Deux rencontres au théâtre Śląski .

Le 7 juin à 18h00 au Théâtre Malarnia. Il y aura une réunion dédiée Ignace Gogolevski, directeur du Teatr Śląski pendant de nombreuses années. Les participants participeront à la réunion Actrices et Acteurs Teatr Śląski, il les dirigera éditeur Anita Schwalpa.

après un jour , 8 juin à 18h00 au Théâtre de Chambre Il y aura une rencontre avec Bogdan Tosia. dirigera la réunion Editeur Violetta Rotter Cozira.

Ignace Gogolevski (né le 17 juin 1931 à Ciechanów) En 1953, il est diplômé de l’École supérieure d’État de théâtre de Varsovie. Son œuvre riche comprend une grande variété de performances scéniques, télévisuelles et cinématographiques. Il fait ses débuts en tant que Demetrius dans Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare réalisé par Jan Kreuzmar (PWST, 1953). Il est surtout connu comme le premier après-guerre de Gusto Konrad à Dziady, un monastère d’Adam Mickiewicz. Alexander Bardini (Théâtre polonais de Varsovie, 1955). Il se lance avec passion dans un répertoire romantique, par exemple dans des rôles tirés des pièces de Julius Swaki : Ryzia dans “Maria Stewart” (Théâtre polonais de Varsovie, 1958), Mazepa (Théâtre polonais de Varsovie, 1958 ; Théâtre de la télévision, 1969) ou Cordiana (télévision théâtrale), 1963; Théâtre National de Varsovie, 1965); Il a également joué Gustau dans “First Vows” d’Alexander Fredero (Théâtre National, Varsovie, 1963). Il revient souvent dans son ancien groupe, mais dans d’autres rôles : Sénateur dans “Dziady” (Théâtre Osterwa à Lublin, 2001), Grzegorz dans “Kordian” (Théâtre polonais à Varsovie, 2006). Au théâtre silésien, il a joué, entre autres alias Świętoszek Molière, Zygmunt August dans “Kroniki Królewskie” et un poète dans “Wesele” de Wyspiański.

Depuis 1969, Gogolewski est également impliqué dans la mise en scène et en 1971, il devient metteur en scène pour la première fois, prenant un poste au Théâtre Ślski de Katowice. En tant que chargé de cours au PWST à Varsovie, il a amené un groupe de ses étudiants à Katowice, dont Ewa Dakovska, Krzysztof Kohlberger et Marek Kondrat. Dans les années suivantes, il prend la direction du Teatr im. Osterwa à Lublin (1980-1985), puis Théâtre Rozmaitości à Varsovie (1985-89). En tant qu’acteur, il était principalement associé aux scènes de Varsovie, où il revenait régulièrement.

Photo : tapis. organiser

Bogdan Tossa Sera le prochain invité à la réunion de la série Retour jubilaire. continuation Organisé par Teatr Śląski im. Stanisław Wyspiański à Katowice pour célébrer année du jubiléqui comprend jusqu’à 5 événements annuels : 115 ans de théâtre, 100 ans de la scène polonaise, 25 ans du Conseil des mécènes du théâtre de Silésie, 5 ans de la Fondation du théâtre de Silésie “Wyspiański” et 5 ans du Festival international de théâtre ouvert La porte.

Bogdan TossaPh.D., diplômé de philologie polonaise à l’Université Jagellonne et du département de mise en scène du PWST de Cracovie, directeur du Théâtre de Silésie pendant onze saisons, de 1992/1993 à 2002/2003.

Il a commencé à travailler avec le théâtre à Katowice tout en dirigeant Jerzy Szygalski (réalisé, entre autres, “The Beetle” de Mrożek, la première de J.M. Rymkiewicz “Manor on the Narew”, “Jonathan Swift’s Last Flight” de G. Goren, “mari et femme” A. Fredero, “Marochek” J. Genet, “Rewizor” de Gogol, création de “Marble” de J. Brodsky et

« Le procès des sept » de B. Schaeffer. Tout en dirigeant le Silesian Theatre, il a joué, entre autres, “The Cherry Orchard” d’A. Chekhov, “Antigone in New York” de J. Głowacki, “Wróżby kumaka” de G. Grass et “Akropolis” de St. . Wyspiański, “Requiem for the Host” de W. Myśliwski, et écrit par Maciej Wojtyszka spécialement pour le 80e anniversaire du Teatr Śląski, “Chryje z Polska. Quelque chose à propos de Stanisław Wyspiański”.

Il a reçu le masque d’or à deux reprises pour son travail de réalisateur.

Au début de son mandat de metteur en scène, il ouvre en 1992 le Théâtre Malarnia, censé être un lieu d’événements théâtraux insolites, de concerts, de rencontres et d’expérimentations artistiques. Alors qu’il le dirigeait en 1993, le Teatr Śląski était co-hôte et co-organisateur de la visite de Joseph Brodsky à Katowice, et en 1996 le Gunter Grass Days Theatre a été créé. Ces rencontres rassemblèrent de nombreux écrivains, traducteurs et poètes (Czeslaw Mitosz, Stanislav Barraczak, Adam Zagagoski, etc.) et sont encore aujourd’hui dans les mémoires de Katowice comme des événements exceptionnels.

Après avoir quitté le Théâtre de Silésie, Bogdan Tosa a pris le poste de directeur du Théâtre Polski à Wroclaw, et dans les années 2012-2020, il a été directeur de l’Orchestre Philharmonique de Cracovie. Il collabore avec le Collège de radio et de télévision K. Kieślowski de l’Université de Silésie en tant que chargé de cours en travaillant avec l’acteur, la mise en scène et l’histoire du théâtre.

L’année jubilaire s’est déroulée au Théâtre de Silésie sous le patronage honorifique du maréchal de la province de Silésie, Jakob Cestovsky, et du président de Katowice Marcin Krupa.

Leave a Comment