“L’éducation inclusive : une nouvelle qualité dans le développement du système éducatif polonais” – discussion avec la participation de la vice-ministre Marzyna Macak – Ministère de l’éducation et des sciences

Le principal sujet de discussion était les questions liées à la garantie d’une éducation de haute qualité pour tous les élèves. Les changements et les activités prévues déjà en cours ont été discutés. Ils ont parlé des nouvelles normes de soutien à la petite enfance et à la famille, de la méthode d’évaluation des besoins et de la nécessité de préparer le milieu scolaire à travailler avec une équipe diversifiée. Le matériel pédagogique existe déjà et des cours de troisième cycle financés par le MEiN ont été lancés. Depuis septembre, le budget de l’État a prévu des fonds pour le recrutement d’enseignants dans les écoles – spécialistes, psychologues, éducateurs et orthophonistes. Plus important encore, à partir de mars de cette année. Des ressources financières sont disponibles pour organiser des cours spécialisés supplémentaires pour les étudiants.

Les discussions ont également porté sur des questions telles que : les outils de diagnostic gratuits, l’utilisation des nouvelles technologies dans l’éducation inclusive, la création d’un plan d’accompagnement de l’enfant et de la famille basé sur l’évaluation fonctionnelle, les méthodes d’évaluation de l’accompagnement efficace, l’utilisation des ressources environnementales et les facteurs contribuant au développement de l’enfant.

En outre, la ministre des Affaires étrangères, Marzina Mashajek, a fourni des données de base sur la question discutée. Un enfant sur trois qui étudie dans une école polonaise bénéficie d’une assistance psychologique et pédagogique et un élève sur dix souffre de troubles mentaux. 4 % des élèves sont couverts par une éducation spéciale et plus de 66 000 enfants bénéficient d’un soutien au développement précoce. Le ministre a également souligné le fait qu’environ 70% des enfants et des élèves qui ont obtenu un certificat de besoin d’éducation spéciale en raison d’un handicap fréquentent les jardins d’enfants et les écoles ordinaires.

Nous ne pouvons pas être indifférents à ces données, c’est pourquoi nous apportons des changements visant à répondre à ces défis. Nous travaillons toujours sur des solutions qui seront une véritable aide pour les enfants, les jeunes, les parents et les enseignants – a déclaré la ministre Marzina Mashajek.

Le ministre des Affaires étrangères du MEiN a également noté le fait que plusieurs milliers d’enseignants sont actuellement en formation et qu’à partir de septembre, des fonds supplémentaires d’une valeur d’un demi-milliard de PLN seront alloués au soutien psychologique et pédagogique. Toutes ces activités visent à assurer la qualité de l’enseignement pour tous les élèves.

– L’école est prête à accepter tous les élèves – a ajouté la sous-ministre Marzina Mashajik.

De plus, les élèves participant à la discussion ont souligné que la position de l’enseignant en tant que mentor et autorité est importante pour eux.

700 millions de PLN pour l’organisation d’une assistance psychologique et éducative en 2022.

À partir de septembre 2022, le ministère de l’Éducation et des Sciences allouera 520 millions de PLN. De plus, à partir du 1er mars, des cours spécialisés dans le domaine de l’assistance psychologique et pédagogique sont proposés en heures supplémentaires dans les écoles. A cet effet, MEiN a fourni 180 millions de PLN. Ce montant sera autorisé à atteindre Environ 3 millions d’heures supplémentaires de temps de classe Corrective et compensatoire, orthophonie, développement des compétences émotionnelles et sociales en plus d’autres activités thérapeutiques.

Plus de psychologues et d’éducateurs dans les écoles

Le 17 mai 2022, le président de la République de Pologne a signé une loi modifiant la loi sur le système éducatif et certaines autres lois. La nouvelle réglementation comprend des solutions liées, entre autres, à la normalisation de l’emploi des spécialistes dans les jardins d’enfants et les écoles publiques. Des solutions dans ce domaine seront introduites progressivement, jusqu’au 1er septembre 2024. La mise en œuvre de la première phase de normalisation de l’emploi dans les jardins d’enfants et les écoles pour les enseignants de psychologues, éducateurs, orthophonistes, éducatrices et éducateurs spécialisés commencera à partir du 1er septembre 2022. Le taux d’emploi dépendra du nombre d’enfants scolarisés ou en entreprise.

Grâce aux changements introduits, il sera possible d’augmenter le nombre de spécialistes dans les jardins d’enfants et les écoles ordinaires :

  • Du 1er septembre 2022 au 31 août 2024 – de 22 000 à 38 000,
  • À partir du 1er septembre 2024 – jusqu’à 51 000

Les changements proposés sont préparés en collaboration avec des experts et des professionnels pour augmenter les possibilités d’éducation de chaque enfant.

Accompagnement pédagogique pour l’organisation de la scolarisation des enfants en situation de handicap

La subvention scolaire pour l’organisation de l’enseignement spécialisé augmente plus rapidement que le montant total de la subvention scolaire. En 2022, le montant transféré du budget de l’État pour l’éducation des élèves ayant un certificat de besoin d’éducation spéciale s’élevait à environ 11 milliards de PLN, soit environ 20 %. Du soutien scolaire total a été transféré à environ 5% des étudiants.

Bonne éducation à tous

La majorité des enfants handicapés (64,6 %) fréquentent des écoles ordinaires, il est donc important d’œuvrer pour une éducation de qualité pour tous.

Actions sélectionnées pour offrir une éducation de qualité pour tous :

  • formation d’enseignants, de spécialistes et d’organismes de direction – 28 000 personnes à la fin – 52 millions de PLN,
  • Matériel pédagogique pour les enseignants – d’ici fin juin 2022,
  • Activités expérimentales (assistant étudiant, centres spécialisés, évaluation fonctionnelle) d’un montant total de 111,3 millions de PLN,
  • 23 centres spécialisés pour soutenir l’éducation inclusive.

La valeur totale des fonds de l’UE et du budget gouvernemental alloués à cette fin, en dehors du soutien à l’éducation, est de 219 millions de PLN. 0,5 milliard de PLN est prévu dans les nouvelles perspectives financières de l’UE.

Leave a Comment