Historiquement un grand nombre d’appartements achevés en Pologne !

Photo: freepik.com

Au quatrième trimestre 2021, il a été utilisé En Pologne, un nombre historiquement élevé d’appartements (70 400), soit 7,2 % de plus qu’au quatrième trimestre 2020 (voir Figure 52). La plupart des appartements à vendre et à louer (60,4%) et des appartements individuels (37,6%) ont été livrés, tandis que le nombre d’appartements individuels achevés a augmenté d’une année sur l’autre en 2021 et que le nombre d’appartements développés a diminué.

La part des logements achevés en zone urbaine dans le nombre total de logements achevés a diminué (de 48 % en 2020 à 43 % en 2021), ce qui signifie que la construction a été déplacée en dehors des grandes villes. Leur nombre s’élevait à environ 61,1 milliers de dollars. Appartements qui ont commencé Il était également élevé, supérieur de 8,1 % à celui du quatrième trimestre 2020 (voir graphique 53). Les appartements à vendre et à louer représentaient 59,9 % et les appartements privés 38,2 %. A noter que la part des investissements initiés dans les grandes villes a diminué (part de 23% contre 24% en 2020) et à Varsovie (part de 10% contre plus de 11% en 2020) et le nombre de constructions neuves dans le reste des villes. La Pologne a augmenté (part de 52 % contre 51 % en 2020) et 10 villes (part de 15 % contre 14 % en 2020). Il faut se rappeler que ces chiffres indiquent les limites administratives des centres, et donc vivre dans une agglomération urbaine est inclus dans le soi-disant reste de la Pologne.

Les taux de rendement élevés estimés pour les projets de logement et la demande continue d’investissement et de consommation ont contribué à une augmentation significative du nombre de demandes ultérieures de permis de construire.. Les permis ont été accordés principalement pour la construction d’appartements à vendre et à louer (part de 63 % du total des permis) et d’appartements individuels (part de 36 % du total des permis). La part des permis accordés pour construire des logements coopératifs a été quasi nulle sur la période étudiée. La part des permis de construire pour les appartements a légèrement augmenté à Varsovie (à 9 %) et à 59 % dans le reste de la Pologne, tandis qu’elle a diminué dans 6 et 10 villes (à 21 % et 12 %, respectivement). Cela signifie qu’en raison des problèmes de chantiers dans certaines grandes villes, des immeubles d’appartements ont été construits en dehors de leurs limites administratives.

Le grand nombre de permis de construire était en grande partie le résultat de la compensation des manques à gagner causés par les restrictions liées au COVID-19 et des retards dans la mise en œuvre des demandes de permis soumises avant la fin de 2020, y compris avant la modification de la réglementation sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments et demande plus élevée. Le quatrième trimestre de 2021 clôt la période où les principaux risques du secteur étaient la hausse des prix des logements et des coûts de construction. Dans les périodes suivantes, le secteur sera affecté par la hausse des taux d’intérêt et les facteurs liés à la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Le marché de l’immobilier commercial a été durement touché par la pandémie de COVID-19, et les restrictions connexes sur les activités commerciales et d’entreprise ont eu un impact sur les transactions de location et de vente immobilière et seront visibles à long terme. Sur les plus grands marchés immobiliers de bureaux, au quatrième trimestre 2021, les déséquilibres causés par l’offre excédentaire d’espaces locatifs par rapport à la demande ont légèrement diminué. L’offre de surfaces neuves et en construction reste élevée, tandis que l’activité des locataires s’est légèrement améliorée par rapport à fin 2020.

Selon les informations des cabinets de conseil, à la fin de la période considérée, l’offre totale d’espaces de bureaux sur le plus grand marché de bureaux 12,2 millions de mètres carrés et 1,2 million de mètres carrés en construction. Le taux de vacance au 9 est supérieur
Les marchés étaient à 13,4% (contre 13,5% au troisième trimestre) et à Varsovie même à 12,7%, de 0,2 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent. Le taux de vacance des bureaux dépend de l’âge Par dessus tout
Tout du site édifice administratif. La création d’environ 10 % d’espace supplémentaire n’augmente pas automatiquement le taux d’inoccupation, mais elle génère une concurrence importante pour les locataires, en particulier pour les immeubles plus anciens et moins bien situés. En conséquence, on observera un retrait partiel de cet espace du marché ou sa transformation en un espace résidentiel attractif pour le marché.

Au quatrième trimestre de 2021, le secteur du commerce de détail se remettait lentement de la période initiale de la pandémie de COVID19. Selon les informations des sociétés de conseil, les clients sont revenus à des achats stables et le e-commerce a commencé à se stabiliser. Dans une large mesure, cela est lié à un retour à un travail stable et à un assouplissement des restrictions. Des projets de transformation d’espaces commerciaux en projets multifonctionnels sont toujours en cours de développement. Les ressources des surfaces commerciales modernes à la fin du quatrième trimestre 2021 s’élevaient à plus de 12,3 millions de mètres carrés, ce qui se traduit par une saturation de 320 mètres carrés / 1000 habitants. Il y avait environ 370 000 mètres carrés en construction. Mètres carrés Espaces commerciaux modernes. On peut en conclure que les investisseurs traitent le marché de détail dans les grandes villes comme saturé. Une partie importante du nouvel espace est construite sous la forme de jardins commerciaux dans les petites villes, d’une superficie allant jusqu’à 100 000 mètres carrés. population.

Le marché des entrepôts modernes en Pologne est resté dans une phase de développement dynamique pour le trimestre suivant, et la demande et l’offre sont également restées à un niveau élevé. Le marché des entrepôts modernes profite du développement du commerce électronique.

Les promoteurs répondent à une demande en croissance rapide et l’offre croît à un rythme record. Le secteur des entrepôts situés dans les zones urbaines continue de croître très rapidement afin de raccourcir le délai de livraison des produits au client. À la fin du quatrième trimestre 2021, l’inventaire total du marché de l’espace d’entreposage est passé à 23,8 millions de mètres carrés, Il y avait plus de 4,2 millions de mètres carrés en construction. Espace d’entreposage moderne. Le taux d’inoccupation à l’échelle nationale a continué de baisser à 3,7 %, contre 4,9 % au troisième trimestre de 2021.

*** Le matériel provient du rapport NBP: “Informations sur les prix des logements et la situation du marché immobilier résidentiel et commercial en Pologne au quatrième trimestre 2021”, le contenu complet peut être consulté et téléchargé en cliquant sur le bouton au dessous de:

Lire la suite

Leave a Comment