Des communications modernes et une expérience d’achat positive – le commerce électronique B2C suivra les traces du B2C

Les représentants de la génération Y entrent en plus grand nombre dans le monde des affaires, selon un rapport
Commerce électronique B2B – Commerce en ligneLes jeunes entrepreneurs et employés sont à l’origine d’une série de changements dans le commerce interentreprises en ligne. L’expérience utilisateur liée au processus d’achat gagne en importance, notamment en s’adaptant aux préférences des acheteurs, ainsi qu’en matière de communication. En conséquence, le secteur du commerce électronique B2B deviendra de plus en plus similaire au secteur B2C.

Nouvelles générations, nouvelles attentes

La génération Y est un groupe de plus en plus important parmi les entrepreneurs et les employés. Familiers de la réalité numérique voire peu familiers de la réalité pré-internet, ils s’intègrent parfaitement dans l’environnement numérique, tout en ayant des attentes spécifiques à son égard. Acquérir de l’expérience dans le commerce électronique en tant que consommateurs, sur des plates-formes qui rivalisent pour offrir à l’acheteur une commodité et des impressions positives. La génération Y s’attend désormais aux mêmes normes dans le commerce interentreprises.

Les tendances les plus importantes – ainsi que les caractéristiques de la génération Y – ont une portée mondiale. Les jeunes entrepreneurs ne connaissent pas les sites Web opaques et visuellement peu attrayants depuis le début d’Internet. Ils attendent également des informations complètes et une communication en ligne précieuse. Il y aura un nombre fixe de ces personnes, c’est pourquoi le commerce électronique B2B dans ce domaine doit suivre les normes connues des consommateurs du commerce électronique B2C – afin dedéclare Małgorzata Nesterowicz, directrice du secteur des services et des entreprises familiales à Santander Bank Polska.

Tendances mondiales du marché local

Ce n’est pas différent en Pologne. Comme le montre le rapport Commerce électronique B2B – Commerce en lignepréparé par Santander Bank Polska et le Mobile Institute, le phénomène le plus important du commerce électronique polonais entre les entreprises est l’influence croissante de la génération Y, causée par la pandémie.
e-commerce, ainsi qu’une attention accrue portée à l’expérience d’achat du client.

Quelles tendances voyez-vous dans le commerce électronique B2B (achats en ligne pour les entreprises) dans votre secteur ? Nombre = 546 entreprises

Source : Rapport Commerce électronique B2B – Commerce en ligne

Le marché B2B commence à présenter des phénomènes plus nombreux et mieux connus que le marché B2C. Transférer les habitudes d’achat et les attentes du monde des opérations B2C vers les opérations B2B est en effet la norme, en particulier pour les jeunes. 39 % des entreprises interrogées notent que les milléniaux et les entreprises préfèrent acheter en ligne. Dans le soi-disant monde de la nouvelle normalité, l’expérience globale de la coopération est plus importante que le produit lui-même. Les entreprises B2B doivent donc mettre en place des solutions et des processus de plus en plus adaptés à ces nouveaux besoins des générations numériques, permettant non seulement de maintenir les relations commerciales existantes, mais aussi d’en créer de nouvelles. Dans le même temps, il vaut la peine de profiter de l’opportunité qu’offre le commerce électronique entre les entreprises, d’atteindre de nouveaux marchés et d’améliorer les activités existantes, après tout, Internet n’a pas de frontières – Justina Skorubska, responsable du groupe de contenu de commerce électronique B2B, explique pour la Chambre de l’économie électronique.

Parmi les entreprises interrogées, pas moins de 39% notent que les clients professionnels des générations Y et Z n’ont pas du tout besoin de contacter un commercial. 38% estiment que la pandémie a enfin démontré l’adéquation globale du canal e-commerce au secteur B2B ; Dans le sous-ensemble des entreprises vendant en ligne pour les entreprises, ce pourcentage a atteint 52 %. En revanche, 28 % de tous les entrepreneurs le pensent expérience client Il est aussi important dans le commerce électronique B2B que dans le B2C. Il en va de même pour la conviction que l’importance d’une communication moderne et plus directe dans un canal B2B augmente, y compris sur les réseaux sociaux.

Les habitudes des clients développées dans le secteur B2C se sont transformées en précieux conseils pour les vendeurs B2B. Évidemment, pour répondre aux standards des plateformes grand public, des investissements sont nécessaires. Mais ceux qui le font efficacement seront non seulement en avance sur la concurrence, mais gagneront également des outils pour des ventes plus efficaces. Les capacités numériques de personnalisation de l’offre ou de la communication ont le même potentiel en commerce B2B qu’en B2C et méritent d’être exploitées au maximum – Maciej Nałęcz, analyste sectoriel chez Santander Bank Polska, note.

Être en ligne seul ne suffit pas

Experts impliqués dans la préparation du rapport Commerce électronique B2B – Commerce en ligne Soulignant que les ventes des entreprises en ligne n’ont pas encore connu la croissance la plus dynamique. Cependant, la concurrence entre les vendeurs augmentera également et le simple lancement des ventes en ligne ne garantira pas le succès dans la sphère numérique.

D’ores et déjà, les représentants des entreprises constatent que les entreprises commencent à acheter un téléphone mobile (20 %), les fabricants tentent d’atteindre directement le client final (19 %) et l’approche omnicanal prend de plus en plus d’importance (16 %). Cela s’accompagne de pressions pour raccourcir les délais de livraison (relevés par 24% des entreprises) et aux prix les plus bas possibles (21%). Par conséquent, il ne suffit pas de transférer un catalogue papier vers une boutique en ligne. Il y aura un besoin de plateformes multicanales modernes, qui permettront aux clients d’acheter de manière pratique, de faire des recommandations appropriées et, si nécessaire, de fournir un soutien à chaque étape de la transaction, ainsi qu’après sa mise en œuvre.

Au stade de l’achat, le “self-service” sera plus plébiscité, non pas la prise de contact avec un vendeur, mais une présentation transparente des produits, un processus d’achat intuitif et des offres précises. Tout cela peut être fourni par des outils de commerce électronique modernes. Le travail humain devrait se concentrer sur le conseil et le support client ainsi que sur des éléments supplémentaires, tels que du contenu utile sur le site Web. Les clients professionnels sont tout aussi fidèles que les particuliers, mais il faut les conquérir. Les modèles peuvent être fournis par le commerce électronique B2C – résume Małgorzata Nesterowicz, directrice du secteur des services et des entreprises familiales à Santander Bank Polska.

rapport complet Commerce électronique B2B – Commerce en ligne Préparé pour Santander Polska Bank avant
L’Institut mobile sous les auspices de la Chambre de l’économie électronique est disponible sur www.santander.pl/raportecommerceb2b.

Le rapport a été réalisé sous les auspices de :

Capture d'écran 18/11/2021 à 12 35 52

Leave a Comment