Brique rouge d’origine, toiture brute, matériaux naturels et verdure. Ce restaurant récemment ouvert impressionne par son design intérieur

Lors de la conception du restaurant “Tu i Teraz” à Białystok, elle a eu l’opportunité de tout concevoir à partir de zéro, en tenant compte de chaque détail. De l’investisseur, vous obtenez ce dont rêve tout architecte : une main libre et de la confiance. Un tel travail lui procure la plus grande satisfaction. – De nos jours, il n’y a plus d’intérieurs anonymes et ennuyeux. Outre la bonne nourriture, le restaurant devrait donner quelque chose de plus. Quelque chose de spécial que les invités diront – confirme l’architecte Daria Besica.

Le restaurant “Here and Now” récemment ouvert à Białystok est votre dernière entreprise, mais pas la première dans l’industrie HORECA. Comment concevez-vous les restaurants ?

Daria Besica : Mon premier contact avec le secteur HORECA a été lors de la création d’un projet pour mon mémoire de maîtrise. Elle décide alors d’adapter une grange d’une quarantaine d’années au milieu des bois pour l’agrotourisme. Concevoir ce type d’intérieur m’a procuré un grand plaisir, et le résultat final lui-même a confirmé ma conviction que c’est la direction dans laquelle je souhaite évoluer.

Plus tard, elle a travaillé dans deux autres restaurants à Białystok. La collaboration consistait à aider à choisir les matériaux et les couleurs et à créer le concept global de l’intérieur.

Lors de la conception du restaurant “Tu i Teraz”, j’ai eu l’opportunité de tout concevoir à partir de zéro, en tenant compte de chaque détail. Un tel travail me donne la plus grande satisfaction.

Le rôle de l’architecte dans les projets commerciaux tels que les restaurants est énorme. Est-ce nécessaire à un certain niveau de conception de restaurant ?

Je pense que l’architecte est indispensable dès le début du processus de création d’un concept d’intérieur, surtout lorsqu’il s’agit d’un intérieur général comme un restaurant. Un tel intérieur se veut non seulement beau, mais aussi fonctionnel et fonctionnel.

De plus, l’expérience et la vigilance de l’architecte permettent d’anticiper certains problèmes techniques et ainsi d’économiser le temps et les ressources financières de l’investisseur.

Et comment s’est passée la coopération avec l’investisseur dans un projet de restaurant ici et maintenant ?

La coopération avec l’investisseur sur ce projet a été possible grâce à un client satisfait qui a recommandé mes services. La première rencontre a été très fructueuse, nous avons établi une bonne connexion et nous nous sommes compris rapidement. J’ai pris connaissance des attentes et des projets de l’investisseur, et sur cette base je lui ai présenté ma vision de la décoration intérieure du restaurant.

Je pense que j’ai enfin pu répondre à certaines exigences. Un investisseur satisfait est la mesure d’un bon travail.

Vous avez mentionné que vous avez tout conçu dans le restaurant à partir de zéro avec chaque détail à l’esprit. Quelles sont les principales hypothèses de conception et les attentes des investisseurs ?

L’hypothèse principale de l’investisseur était de créer un design d’intérieur qui, pendant la journée, servirait de restaurant moderne et confortable, et le soir, il se transformerait en un bar à cocktails atmosphérique, invitant les clients à des réunions plus longues avec un verre de vin.

Le restaurant est situé dans un bâtiment avec une histoire. Comment cela a-t-il affecté le design intérieur?

Le bâtiment dans lequel se trouve le restaurant a été construit dans la première moitié du XIXe siècle, donc dans le projet, je me suis concentré sur le respect du caractère historique de la propriété. Tout d’abord, je voulais montrer la brique rouge d’origine et découvrir plus tard le plafond brut sur lequel des fermes noires ont été accrochées avec des plantes.

Le sujet de l’utilisation de la forme traditionnelle de la construction avec des éléments de design d’intérieur modernes m’est proche depuis le début de mon aventure avec l’architecture.

Dans le projet, je me suis concentré sur la dureté des matériaux combinée à des textures agréables, un éclairage chaleureux et de la verdure. De plus, afin d’agrandir visuellement l’espace du restaurant, j’ai décidé de placer des miroirs dans le restaurant et de les combiner alternativement avec des bandes de LED noires éclairées avec des bandes.

Quel est le plus grand défi ?

Certainement le temps. L’investisseur a décidé à la dernière minute d’impliquer un architecte dans la rénovation, de sorte que l’ensemble du processus de conception a dû être considérablement accéléré et que certaines décisions importantes ont dû être prises du jour au lendemain.

Néanmoins, la coopération a été très agréable et j’ai obtenu de l’investisseur ce dont rêve tout architecte, c’est-à-dire la liberté et la confiance. Enfin, nous n’avons rencontré aucun problème technique ou de connectivité.

En regardant le passé et votre expérience, ce qui semble être une tâche plus intéressante : créer une idée dans son ensemble – cohérente et pratique, c’est-à-dire un travail conceptuel ou une mise en œuvre du concept dans la réalité ?

Ce qui me rend le plus heureux, c’est d’observer visuellement les effets de mon travail, c’est-à-dire la mise en œuvre du projet. Le processus de conception lui-même est très intéressant et pose parfois de nombreux défis à l’architecte, mais dans la phase de mise en œuvre, nous pouvons rencontrer des problèmes techniques qui doivent être résolus rapidement et judicieusement. Personnellement, je pense que de tels défis inattendus rendent le résultat final plus satisfaisant.

Quelles sont les tendances actuelles en design de restaurant ? Les investisseurs s’attendent-ils toujours à des intérieurs de style industriel ?

Il y a beaucoup de tendances de nos jours. Des restaurants bruts et minimalistes, en passant par les intérieurs vintage, utilisant des meubles recyclés selon l’idée du zéro déchet, jusqu’aux bâtiments complètement modernes, avec d’immenses lustres en verre, en marbre, décoratifs et opulents.

De nos jours, il n’y a plus d’intérieurs anonymes et ennuyeux. Un restaurant, en plus de la bonne cuisine, devrait offrir quelque chose de plus – quelque chose de spécial dont les clients parleront.

Il me semble que le style industriel est constamment au top, et ces derniers temps, il devient de plus en plus populaire, car nous avons de plus en plus d’articles d’intérieur disponibles sur le marché qui conviennent aux climats industriels.

Verrons-nous un nouveau projet de l’industrie HORECA cette année ?

Je préfère ne pas le révéler pour l’instant, mais je vous encourage à suivre Instagram @pracowniaawnetrz_piesieckadaria, où je vous tiendrai au courant des nouveaux projets.

Vous avez aimé l’article ? Partager!

Leave a Comment