Stratégie commerciale standard – ça marche ?

En revanche, 44 %. des consommateurs veulent que les détaillants se souviennent de leurs préférences et de leur historique comportemental pour créer une expérience d’achat plus spécifique. Que peuvent-ils découvrir d’autre à partir des données ?

Les attentes des clients ne cessent de croître et certaines, en particulier sur le marché polonais, ne sont pas seulement courantes, mais très rares. Une étude Adyen Retail Report récemment publiée, par exemple, montre que jusqu’à 60 %. Les clients aimeraient que le détaillant offre la possibilité d’expédier un produit manquant lors de la visite en magasin au domicile du client. De plus, 55 pour cent. Les détaillants veulent utiliser la technologie pour préparer en ligne des produits à partir de la liste de souhaits d’un client, à essayer en magasin. La même chose dit aussi que les visites dans les établissements hospitaliers doivent être passionnantes. Ces préférences d’achat offrent une opportunité de fidéliser et d’augmenter les revenus, mais de nombreuses entreprises ne sont toujours pas sûres de la numérisation.

Passion pour l’innovation en cinquième vitesse ?

Dans le secteur du commerce de détail, de nombreux domaines doivent encore être mis à jour. Par exemple, seulement 19 pour cent. Les vendeurs permettent aux clients d’acheter et de payer facilement sur les canaux en ligne et hors ligne. En conséquence, ils ne peuvent pas être à la hauteur des attentes des visiteurs. Pour combler cet écart, les entreprises doivent se tourner vers des solutions de commerce unifié qui connectent les canaux de vente, standardisent les paiements et éliminent les barrières pour offrir une expérience client plus moderne.

Dans de nombreux cas, il est essentiel de collecter les données de tous les canaux commerciaux en un seul endroit central – 44 %. Les entreprises que nous avons interrogées affirment que c’est une stratégie de commerce unifié qui les a aidées à améliorer l’expérience client. Cela inclut les données collectées à partir des systèmes PoS, les informations sur les méthodes de paiement sélectionnées et les préférences concernant les canaux de communication avec la marque ou les abonnements aux programmes de fidélité », commente Jakub Czerwiński, vice-président CEE chez Adyen.

Alors que l’évolution du comportement des consommateurs continue de stimuler le besoin d’innovation et de flexibilité dans un marché hautement concurrentiel, les entreprises doivent se concentrer davantage sur les stratégies de transformation. Selon un rapport d’Adyen Retail, 54 %. Les détaillants pensent que les clients d’aujourd’hui sont moins tolérants face aux mauvaises expériences d’achat en ligne. 51 % Pendant ce temps, les propriétaires d’entreprise affirment que leur entreprise est dans une meilleure position qu’auparavant, tout cela grâce aux investissements réalisés pendant la pandémie en réponse aux besoins en évolution rapide de la société. Cependant, pour les clients d’aujourd’hui, ils ne sont qu’un catalyseur pour des exigences toujours nouvelles.

Nouveau point de fidélité

Trouver, comparer et acheter des marques auprès de nouvelles sources n’a jamais été aussi simple, ce qui a un impact sur la fidélité des clients traditionnels dans le monde entier. Pour établir des relations durables, les détaillants doivent leur fournir des raisons plus convaincantes de les contacter régulièrement. Pendant la pandémie, 49 % des acheteurs étaient plus susceptibles de télécharger les applications mobiles des marques. 63%, à leur tour, téléchargeront une telle application si elle offre des bonus ou des récompenses de fidélité, et même plus, car 65%. Il dit que les entreprises doivent améliorer la façon dont elles récompensent les clients pour leurs achats. 30% partageront également des données avec la marque s’ils obtiennent un avantage en retour. De plus, plus de la moitié des clients seront plus que disposés à acheter les produits du vendeur dont le programme de fidélité sera lié à leur carte de paiement. Les données jouent un rôle clé dans ce domaine – la fidélité peut aider les entreprises à obtenir des informations plus riches sur le client, à comprendre les préférences d’achat et à mieux anticiper les besoins. La stratégie semble donc simple.

Une analyse des dernières données sur le paysage commercial polonais devrait être un conseil important pour les entreprises qui souhaitent se développer. Les vendeurs qui peuvent tirer parti de la technologie pour rendre leurs services omniprésents et engager les clients sur tous les canaux sont plus susceptibles de fidéliser à long terme. C’est un espace d’expérience client prêt pour l’innovation d’aujourd’hui, résume l’expert.

Leave a Comment