Éducation “Un – ne pas jeter” sur les marchés de Varsovie

Rencontre sous le slogan “One Throw”

La série de réunions éducatives avec les acheteurs des marchés de Varsovie sur le non-gaspillage de la nourriture est terminée. Il a couru sous le slogan “Un – ne jetez pas”. Les fruits et légumes invendus sont désormais collectés dans certains marchés de la capitale. Les produits ainsi collectés vont à ceux qui en ont besoin.

Des réunions ont eu lieu en avril sur les marchés : chez les moudjahidines. Rembielińska à Targówek, Zieleniak à Ochota, Volumen à Bielany, dans le centre commercial Szembeka à Praga-Południe, ul. afrikaans et ul. Egyptska à Praga-Południe, ul. Wałbrzyska à Mokotów, Falenica à ul. Trocinowa à Wawer, sur la place du marché de Poraje à Biaołęka et dans la rue commerçante de Hale Mirowskie à Śródmieście.

La diététiste et éducatrice en nutrition Siluja Lenartovic, qui a eu plusieurs émissions de radio et de télévision sur les conseils nutritionnels, a parlé avec les acheteurs des moyens de réduire la quantité de fruits et légumes jetés. Anna Clagmon, participante à la cinquième édition de “Top Chef”, a proposé des plats pouvant être préparés à partir de produits donnés par les acheteurs : légumes et fruits fêlés, meurtris ou froissés, qui n’attirent plus les acheteurs.

Les démonstrations culinaires ont abouti au “Przepiśnik”, une collection de recettes de plats préparés lors de réunions sur les marchés (Annexe). N’importe qui peut l’utiliser.

Des bénévoles cueillent des légumes pendant JedzeNIE - ne gâchez pas votre travail
Des bénévoles cueillent des légumes pendant JedzeNIE – ne gâchez pas votre travail

L’événement a suscité un vif intérêt de la part des commerçants impatients de savoir ce qu’ils faisaient des fruits et légumes invendus. Les vendeurs ont également développé un certain nombre de bonnes pratiques pour ne pas gaspiller de nourriture, notamment : partager avec ceux qui en ont besoin, donner des produits aux amateurs, baisser les prix en fin de journée et donner des produits au dîner.

Une fois le jour du marché terminé, les acheteurs plaçaient les fruits et légumes invendus dans des caisses à côté des ailes. Ils sont ramassés d’abord par les riverains, puis par les bénévoles de l’association des socialistes “Ariadna”, et enfin par les agriculteurs et les éleveurs qui utilisent les produits comme aliments pour animaux ou engrais. Grâce à ces solutions, la quantité de biodéchets générée sur le marché est minime, a déclaré le responsable du marché Na Dołku à Ursynów, Varsovie.

Après chaque journée de cotation, nous sortons les fruits et légumes invendus. Ceux qui sont dans le besoin viennent à eux – parlez des activités de marché des moudjahidines. un des marchands.

Je cultive moi-même des pommes. Je ne les vends pas toujours tous. À la fin de la journée de négociation, je suis heureux de l’offrir aux clients réguliers ou seniors. De plus, dans notre marché, nous avons une salle à manger, la nourriture est également récupérée par des bénévoles du partage des aliments – comme l’a mentionné le vendeur de Zieleniak.

J’ai un ami de l’hôte, à qui je mets de côté des articles que je ne vendrai pas. Il le nourrit aux animaux »- a ajouté un marchand du marché « Wolumen ».

Les visiteurs du marché ont également partagé leurs façons de ne pas gaspiller de nourriture, de faire de la soupe, de faire des conserves ou de presser des légumes et des fruits apparemment pires.

Lors des réunions, nous avons encouragé les acheteurs à participer aux groupes alimentaires organisés par la banque SOS Żywności à la demande de la ville de Varsovie. de Varsovie. Les fruits et légumes ainsi collectés sont acheminés vers des institutions locales oeuvrant pour les nécessiteux.

Nous sommes très satisfaits de la participation des acheteurs et de la prise de conscience croissante de la valeur de la nourriture et de la nécessité de faire face à ses pertes. Nous espérons qu’un bon exemple de marchés qui ont participé à la campagne ou prévoient une telle participation dans les semaines à venir encouragera d’autres acheteurs et gestionnaires à organiser des groupes dans leur région – déclare Karolina Zdrodovska, coordinatrice de l’entrepreneuriat et du dialogue social.

La première levée de fonds de cette année a déjà eu lieu. Les marchés suivants ont rejoint la campagne : Volumen et Pasaż Handlowy à Hale Mirowskie et le marché des rues Egyptska et Afrykańska à Saska Kępa. En deux jours, les vendeurs ont livré 326 kg de légumes et de fruits (sur le marché de Hala Mirowska – 104,80 kg, volume – 120,43 kg, égyptien – 100,66 kg).

Dans les semaines suivantes, les collections seront présentées sur les marchés : rue Rembielińska, centre commercial Szembeka et Tarbem à Bemowo. La liste des marchés qui ont rejoint la campagne est ouverte. Il sera étoffé lorsque les arrivants annonceront leur participation.

Tableau de collecte :

  • taille – vendredi;
  • centre commercial sur la colline Mirovsky – samedi;
  • Égyptien / Africain – samedi ;
  • Tarbem Bemowo – les samedis ;
  • Rembelińska – les samedis ;
  • CH Szembeka – Samedi.

Leave a Comment