Visite du ministre Przemyslav Czarnik en France – Résumé – Ministère de l’Éducation et de la Science

Les réunions officielles du ministre de l’Éducation et des Sciences, Przemyslaw Kzarnik, se sont déroulées en présence de : l’ambassadeur de la République de Pologne en France, Jan Emerick Rozyzewski, et la directrice de l’ORPEG, Justina Krales.

Visites d’écoles polonaises en France

– Il faut beaucoup d’audace et de patriotisme pour naviguer samedi après des études dans une école française et des études dans une école polonaise, a déclaré le ministre Przemyslaw Czarnik lors de réunions dans des écoles polonaises en France. Le président du MEiN a remercié les étudiants pour leur engagement à apprendre la langue polonaise et à acquérir des connaissances sur la Pologne. Il a exprimé sa gratitude aux enseignants et aux parents pour avoir soutenu l’éducation de leurs enfants.

Le ministre de l’Éducation et des Sciences a confirmé que les élèves des écoles polonaises à l’étranger peuvent participer aux mêmes programmes que leurs pairs dans le pays. Ceux-ci incluent “Laboratoria Przyszłość”, le programme national de développement de la lecture 2.0 et “Active Board”.

Des travaux sont en cours pour permettre aux écoles polonaises de participer à Apprenez à connaître la Pologne : – Nous créons des programmes et des solutions juridiques et financières qui facilitent cela. Nous voulons que vous receviez de l’argent de Apprenez à connaître la Pologne et visitez des lieux liés à la culture, à l’histoire et à la science polonaises – a déclaré le ministre Przemyslaw Kzarnik, qui vous a encouragé à participer au projet.

Visites d’écoles polonaises, rencontres avec des élèves, des enseignants et des parents ont dominé la première journée de la visite du ministre de l’Éducation et des Sciences en France. Le président du MEiN a visité l’école polonaise de l’ambassade de la République de Pologne à Paris, qui opère dans le diocèse de St. Genowefy, et le professeur de polonais Adam Mickiewicz à l’Ambassade de Pologne à Paris.

L’école polonaise Adam Mickiewicz à l’Ambassade de la République de Pologne à Paris propose un enseignement dans le domaine des écoles primaires et secondaires. Au cours de l’année scolaire en cours, 922 élèves étudient dans l’établissement, dont 857 à l’école primaire et 65 à l’école secondaire. Il y a 23 enseignants qui travaillent. Les cours ont lieu les mercredis, vendredis et samedis.

A l’Ecole polonaise de l’Ambassade de la République de Pologne à Paris, qui opère dans la paroisse de St. Genève, on compte 332 élèves dont 310 au primaire et 22 au secondaire. L’école emploie 9 enseignants et les cours ont lieu les mercredis et samedis.

La bibliothèque polonaise à Paris

Un point important pour le ministre de l’Éducation et des Sciences de la capitale française était une visite à la Bibliothèque polonaise de Paris. L’établissement, fondé en 1838, sert de centre culturel et éducatif. Ses collections comprennent des œuvres uniques, des archives et des souvenirs nationaux.

Au cours de sa visite à l’établissement, le président du MEiN a rencontré des représentants de la Pologne française, dont le président de l’Association historique et littéraire polonaise en France, Prof. Pierre Zaleski. Il a également annoncé une augmentation du soutien à l’Académie polonaise des arts et des sciences, dédiée à l’entretien de la Bibliothèque polonaise à Paris.

Conférence universitaire catholique Jean-Paul II à Lublin

Le Président du MEiN a également participé à la Conférence de l’Université Catholique de Lublin, organisée à l’Ambassade de Pologne à Paris. Au cours de l’événement, le ministre Przemyslaw Czarnik a présenté les activités du ministère de l’Éducation et des Sciences pour éduquer la diaspora polonaise et soutenir les étudiants et chercheurs polonais.

Le ministre Przemyslaw Czarnik a noté que l’éducation de la diaspora polonaise occupe une place particulière dans la politique éducative de l’État : – Nous soutenons la diaspora polonaise à travers nos activités quotidiennes, comme le programme “Future Laboratories”, grâce auquel nous équipons des écoles à l’étranger , et “Know Poland”, qui propose des voyages de soutien financier en Pologne, afin que les enfants puissent visiter des lieux culturels et scientifiques polonais.

Dans son discours, le ministre Przemyslaw Czarnik a également souligné que les activités des représentants de la communauté polonaise à l’étranger dans leurs lieux de travail et de résidence sont d’une valeur inestimable pour la Pologne. Dans le même temps, j’annonce un soutien financier supplémentaire pour cette activité : – Nous investirons dans la diaspora polonaise pour soutenir les écoles polonaises et les centres de culture et de science. Nous voulons que les jeunes puissent obtenir des bourses qui couvrent les frais d’études et de logement en Pologne dans des universités sélectionnées. Nous voulons utiliser ce potentiel – at-il dit.

Au cours de la conférence, a déclaré le recteur de l’Université catholique de Lublin, le père. le professeur. Docteur Hub. Mirosław Kalinowski a fait une offre éducative à la diaspora polonaise en France et a annoncé le lancement d’études supérieures et de cours professionnels à l’Université catholique de Lublin à Paris.

lieux de mémoire

Le ministre de l’Éducation et des Sciences a également visité des monuments commémoratifs liés à la culture et à l’histoire polonaises. Avec une délégation du MEiN, il a déposé des gerbes sur la tombe de Fryderyk Chopin au cimetière du Père-Lachaise et sur la plaque “Solidarité” au Plac Inwalidów. Le tableau est un symbole des manifestations franco-polonaises après l’introduction de la loi martiale en Pologne.

Leave a Comment